On a testé pour vous : Stage Off-Road BMW à Chateau Lastours

Recit gsoffroad

C’est la faute d’Olivier ! C’est lui qui a remarqué cette « Box Expérience Enduro Park » et m’a entraîné dans cette « expérience » inoubliable …

Inscription faite via le concessionnaire, nous voilà dans le TGV Paris – Narbonne. 20 kilomètres en voiture de location et nous arrivons en fin de journée sur les 900 ha du domaine de Château Lastours dans les Corbières. Hébergement en pleine nature dans l’une des 24 chambres du gite tout confort du domaine.

1er Jour

Au petit déjeuner nous retrouvons les différents participants. RV à 8 heures devant le garage de l’Enduro Park avec nos instructeurs Tom et Jean-Michel. Petit briefing sécurité et prise en main des 1250 GS toutes neuves ! Nous formons deux groupes de niveau de 8 pilotes (chacun choisit son camp en conscience), pression des pneus à 1,8 bars, mode Enduro enclenché, et c’est parti…

 

Tout le monde est un peu tendu. On apprend ou on révise les techniques de base :

  • Maitrise de l’équilibre de la moto à l’arrêt, on en fait le tour en la tenant par un doigt,
  • Chute, s’éjecter au-delà d’un cercle de 1 mètre autour de la moto pour ne pas se faire coincer dessous, Aïe, ça fait mal, mais on en verra d’autres !
  • Relever la moto, les 260 kilos nécessitent une bonne technique,
  • Maniabilité lente et virages serrés, transfert du poids du corps, l’instructeur corrige nos positions debout sur les cale-pieds, on progresse …
  • Montée, maitrise de la vitesse, démarrage en côte, on dose l’embrayage,
  • Descente, maitrise de la vitesse, freinage en douceur,

Puis, on attaque une première balade sur les 100 km de pistes techniques, caillouteuses à souhait, ravinées, avec des raidillons, des ornières, du sable et des graviers, des virages en dévers, bref tout y est ! Le DTC et l’ABS de nos GS font des merveilles, mais il commence à faire chaud sous le casque et les jambes sont lourdes !

 

Déjeuner pique-nique sur l’herbe et un peu de détente

  • On débute l’après-midi par un travail d’équipe pour hisser la moto sur une butte (sans utiliser le moteur). C’est lourd, mais avec un peu de cohésion et quelques sangles, c’est faisable !
  • On revient sur le plateau pour s’entrainer à rouler entre deux rails espacés de 20 cm, ça parait simple, erreur ! Si on se raidit, c’est la gamelle assurée.

Puis on reprend une petite balade, toujours sur ces pistes dures et cassantes. On commence à se décrisper et à anticiper la réaction de la moto.

 

En fin d’après-midi, visite des chais, suivi d’un très bon diner en commun au restaurant du domaine. L’ambiance est conviviale. Chacun raconte ses chutes et péripéties mais nous avons hâte de retrouver notre lit car les jambes font mal et les chutes inévitables laissent quelques courbatures et de beaux bleus.

2ieme Jour

on révise et on complète ce qu’on a vu la veille :

 

  • Freinage d’urgence. Debout sur les cale-pieds, 70 km/h, on écrase les freins (arrière, avant, les deux) en espérant que l’ABS fonctionne bien. La 1250GS reste en ligne, imperturbable ! C’est beau l’électronique !
  • Sable. On avait repéré cette fosse à sable la veille, Evidemment on y a le droit ! Explication de l’instructeur et mise en pratique immédiate, belles gamelles et ensablement dans une ambiance goguenarde !

 

Midi, déjeuner au restaurant, et sans temps mort, nous repartons.

 

Grande balade de 30 km à travers le domaine en direction de la plage de Port la Nouvelle. On met en pratique les exercices répétés et progressivement nous nous sentons moins crispés.

La plage est ouverte aux véhicules et elle est quasiment déserte. Il faut se méfier du sable, des parties plus glissantes ou plus molles.

Une lagune de 40 cm de profondeur et de 500 mètres nous permet de rouler dans l’eau. La GS avance tranquillement au milieu d’une belle gerbe d’eau ! Beau final. Puis nous rentrons au bercail, ravis et fourbus (et un peu humides)

 

En résumé, c’est un stage idéal pour s’initier au TT et améliorer sa sécurité dans toutes les circonstances au guidon d’une 1250GS

  • Les instructeurs sont vraiment pédagogues et se mettent à la portée des stagiaires
  • Les motos sont nickel avec moins de 500 km au compteur, merci BMW Motorrad !
  • Le cadre est parfait, pistes sont très techniques, le plateau technique adapté, l’hébergement confortable.

 

Combien ça coute ?

Stage 2 jours                      490€

Location 1250GS              269€

TGV                                       170€

Location voiture               100€ (indispensable)

Soit un budget d’un peu plus de 1000 €

 

Olivier et Eric

Eric SALLOU

Commentaires (1)

Biljp64
  • 1. Biljp64 | 24/10/2019
Bonjour à vous deux et merci de nous faire partager votre expérience , expérience que tous devraient acquérir pour rouler en sécurité , piste ou route.
FLATFAB fait l’équivalent sur route et à la fin de la journée les participants prennent conscience qu’ils sont passés , jusque là , à côté de bien des « détails » de pilotage qui n’en sont pas et qui rendent la route plus sûre .
(la route ou la piste bien sûr)
En tous cas merci pour le CR . jp
Vous devez être connecté pour poster un commentaire