TMP 2019 : Max Persac retour de Normandie

P1080725

Les régions : Ile de France, Bretagne, Picardie, Pays de la Loire, Midi-Pyrénnées, Provence Alpes Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Poitou Charentes Limousin et bien entendu la Normandie étaient représentées lors de ce rassemblement.

21 motos et 35 membres du club présents dès vendredi soir à Forges les Eaux pour ce rassemblement.

Est ce la peur de devoir organiser le trophée en cas de victoire qui freine les participants à jouer le jeu du Persac, il serait peut être nécessaire d’en débattre !!

Seul le binôme Jean-Philippe Nègre depuis Marseille et rejoint par Jean François Sudan-Chevaley en région Toulousaine ont relevé le défi.

Marseille, Aubagne Xaintraille , ………Chambourg tous les points validés et une belle balade de 1600 Km !

Un grand bravo à eux deux.

SAMEDI MATIN, les brumes à peine dissipées la troupe quitta l’hôtel en direction du Tréport, une pause devant le très joli château de Mesnières en Bray pour se dégourdir les jambes et en selle pour la fin de cette première étape de la journée.

Quelques kilomètres avant l’arrivée arrêt d’urgence de la moto ouvreuse de Michel…. ! Warning… et descente précipitée de sa passagère en direction du champ de maïs voisin, une envie plus que pressante ne pouvait attendre la pause-café, le maïs s’agitant de nouveau, cela valut à Danielle d’être sur la photo et c’est sous les applaudissements qu’elle reprit place derrière son leader.

 

Enfin La mer couleur Turquoise apparut, la Normandie avait des airs de Côte d’azur en ce samedi et c’est avec un point de vue superbe que les motos furent rangées en haut du belvédère du Tréport.

Après le traditionnel café et quelques marches à descendre à flanc de falaise, le propriétaire en personne du site du Karl Burg fit visiter ce lieu avec maints détails.

A la fin de la visite certains ne voulant pas affronter les escaliers continuèrent la descente pour arriver dans la ville basse et via le funiculaire regagnèrent l’esplanade. Un petit roulage en tiroir nous amena quasiment sur les galets pour notre déjeuner à Mers les Bains.

 

La balade repris sur les coups de quinze heure pour nous rendre à la frontière entre la Normandie et la Picardie car c’est dans le département de l’Oise que ce trouve le très jolie village de Gerberoy chacun put parcourir ses ruelles pittoresques et joliment fleuries.

Lyons la Forêt était la dernière étape avant le retour à l’hôtel en ce lieu beaucoup profitèrent des terrasses entourant la halle classées de cette bourgade très prisées des parisiens.

Le retour vers Forges les Eaux ce fit entre herbages, vaches et pommiers paysage bucolique de cette région et certains n’hésitèrent pas à s’arrêter pour photographier une vache sous un pommier !!

Le repas du soir fut bien entendu animé et nous avons eu droit en direct au flambage de la tarte aux pommes à l’eau de vie de cidre, le pays de Bray où nous étions n’ayant pas droit à l’appellation Calvados. En fin de repas mon calva, production paternel, a ravi les papilles.

DIMANCHE, dès huit heure trente nous étions sur la route, Buchy, Clères, encore de très belles halles à admirer et but de cette matinée, le franchissement par trois fois de la Seine et c’est par le pont de Brotonne qu’à travers la brume nous apercevons Caudebec en contre bas sur la rive.

Ce fut ensuite la route des chaumières, à Aizier et Vieux-Port, celles-ci sont parfaitement entretenues. .Nous nous rapprochons du fleuve et sur l’autre rive les raffineries de Port-Jérôme apparaissent ainsi que la silhouette si connue du pont de Tancarville, en deux roues le péage est gratuit, il en sera de même pour franchir le pont de Normandie où la vue sur l’estuaire sera un peu brumeuse. Nous arrivons à Honfleur. Plus besoin de décrire son petit port bordé de ces maisons si caractéristiques. Nous y flânerons une heure.

 

Très connu pour son fromage éponyme c’est à Pont-l’Evèque que nous déjeunons dans ce qui est aussi le nom de ce restaurant «  Les Tonneaux »  chacun y recevra un petit cadeau en souvenir de cette Normandie qui en a enchanté plus d’un. En milieu d’après-midi les dernières embrassades sur un air de musique Bretonne émanant d’une R1200 RT….était ce, une provocation, non, bien sûr,  

Après les dernières formalités financières réglées, sur le parking, elle était bien seule ma K1300, mais c’est le cœur léger que j’ai repris la route de la maison l’équipe des TTMN (Le Tourist Trophy des motards Normands) ayant bien accompli le job.

 

Merci à tous ceux qui nous ont rejoint, félicitation à toi Elie, bon rétablissement à toi Christiane.

 

Un grand merci à l’équipe constitué pour organiser cet évènement :

  • Thierry Danet
  • Michel Bassot
  • Néné Catheline (René ça ne marche pas pour le N)

Bien entendu le premier T de L’équipe c’est moi-même, le désigné Animateur de La région Normande : Thierry Dupont.

Merci à eux de s’être portés volontaires pour l’organisation de ce Trophée lors de leur participation à celui de l’an dernier.

Merci également aux collaborateurs d’Arnaud Gence de la concession BMW Moto Technic pour avoir dépanné Thierry D d’un GPS victime d’un gros bug.

 

Thierry Dupont

Animateur régional

rouen@bmwmcf.com

0603424547

BMW Motorrad Club France

Thierry DUPONT

Commentaires (4)

Biljp64
  • 1. Biljp64 | 19/09/2019
Bonjour à tous. Merci pour le compte rendu dans lequel les images viennent à merveille illustrer le texte .Faire partager les voyages devrait être le choix de TOUS les organisateurs de sorties . Bravo aux organisateurs.
fab_eric
  • 2. fab_eric | 18/09/2019
Quel plaisir de vous lire amis Normands.

Le choix fait l'année dernière des organisateurs 2019 lors du TMP 2018 fut le bon.
Ça se sentait ...

Bravo à toute l'équipe des Normands.

PS: Sommes fiers de voir des Savoyards sur la photo.
Pilh29
  • 3. Pilh29 | 18/09/2019
Remercie les caprices de la technologie, Thierry, sans lesquels la musique bretonne aurait accompagné toute la balade
Ludovic
  • 4. Ludovic | 18/09/2019
Merci à nos Normands pour l'organisation de ce trophée Max Persac.
Thierry nous a affirmé que 2019 sera une année à pommes, et comptait sur quelques âmes pour aider à la cueillette. Que nenni, il nous fallait rentrer mais je retiens l'excellent Calvados du terrroir qu'il nous a fait gouter.
C'est avec 2500km de plus au compteur que nous avons retrouvé notre chez nous. Encore une fois, merci à toute l'équipe qui nous a fait passer un excellent weekend sous un soleil normand lui même exceptionnel. C'est sûr, une envie d'y retourner ...
Bien motardement à tous et à bientôt
Vous devez être connecté pour poster un commentaire