La Corse entre Côtes et Monts

Corse2020 01

 

Après tant d’incertitudes  nous y voilà enfin. La Corse 2020 avec cette saveur particulière que l’attente n’avait fait que sublimer allait elle tenir ses promesses habituelles…. ?

Jour 1 :

Après s’être rassemblé, il nous fallait une première preuve de sa bienveillance ; obtenue rapidement dans les hauteurs de Bastia, magnifique panorama autour d’une église pittoresque.

Corse2020 02

 

Redescente sur la cote, Sisco et direction le Cap Corse.

Vue sur les tours génoises, L’Osse, Maccinagio, Santa Maria puis halte à Tolllare, le bout du bout du doigt Corse, face à l’ile de Giraglia.

Pique-nique à Centuri Port où nous avons résisté à l'appel de la langouste pour partager un sandwich à la charcuterie Corse et une bonne tarte pomme ananas faite maison.
Départ pour Saint-Florent, le « petit Saint Trop Corse » en longeant la mer, magnifiques dégrades de bleus, la plage vert de gris de Nonza due à l'ancienne usine désaffectée d'amiante.

Halte à l’hôtel des Galets idéalement situé face à la mer pour un repos mérité avant la soirée au restaurant le Grill et découverte du Tee shirt de la sortie fièrement porté par notre chippendale Luc, un sacré flat twin qui a de la reprise....

Détour dansant après un bon repas, certes ce n’est pas l’ambiance du Byblos mais  on leur a mis le feu grâce à Delphine reine du dance floor et notre Travolta Luc.

Jour 2 :

Petit déjeuner mode détente sur St Florent pour apprécier la douceur de vivre de cette citée.
Départ pour le fameux désert des Agriates ou le séjour a été officiellement immortalisé par la photo de la sortie BMW Corse 2020.

"Petite" boucle par le col de Colombano, panorama sur l'île Rousse, traversée de Calvi puis « LA » D 81 BIS.... Patchwork de différents revêtements, de trous, de gravillons et de surprises en tout genre qui donne à cette route tout son charme.... Vues magnifiques sur Calvi, les falaises abruptes qui descendent à pic dans la mer bleue, le maquis odorant....
Un chaleureux accueil pour une halte gustative dans la vallée du Fango.
Un peu de repos à l'ombre des eucalyptus et départ tranquille vers Porto et Evisa notre point de chute pour ce jour, un joli petit  village de montagne où nous resterons 2 nuits.

Jour 3 :

Parcours de montagne vers Corte et les gorges de la Restonica - Sublimes montagnes de pins où se baladent tranquillement vaches, veaux, cochons de toutes tailles, races, pelages.... Et que rien ne perturbe et surtout pas notre passage !

Vallée de Santa Regina avec sa retenue et son torrent vert avant d'arriver à Corte,
la vallée de la Restonica remarquable avec son eau couleur bleue glaciale.
Le bout du bout des gorges après une toute petite route encaissée entre Rochers et à pics qui mène à un point de départ de randonnées et à une petite auberge où nous avons goûté La meilleure charcuterie et Le meilleur fromage du séjour. Avec Toujours un accueil convivial et chaleureux des Corses.

Michel nous a enseigné l’art de transformer sa RT en GS , enfin heureusement nous avions un moturier (pendant du voiturier mais pour moto) qui nous attendait et qui a pris en charge toute notre colonie de moto, merci à lui sinon nous y serions encore!!
Retour par la même route avec un arrêt à l'immense statue de granit blanc qui surplombe le col de Vergo.

Arrivée à Evisa, puis découverte de la taverne improbable de Bebert....
Et de son Lemoncello mais surtout sa phrase désormais devenue légendaire : Alors bande de petits « branleurs » qu’est-ce que je vous sert ?

Jour 4 :

Départ d'Evisa et de son air vif et sain.
Après quelques kilomètres, petite balade pour découvrir une piscine naturelle et son ancien moulin à farine de châtaignes.
Forêts de pins élancés grandioses. Calme et serenite de la forêt.
Puis descente sur Cargese par une petit chemin improbable..... Aux parfums de maquis.
Calanche de Piana et pause repas à Porto avec en spectacle la danse du Gabian.
Pitons rochers ocres et végétation aride sous un ciel bleu et un soleil estival.
Des falaises qui tombent dans la mer bleue marine.... A perte de vue jusqu’à Porticcio.
pour la  découverte du "Paradis" petit cocon hors du temps qui fini magistralement ce périple : un hotel entièrement privatisé, une plage privée donnant sur la baie d'Ajaccio et les îles sanguinaires, des transats qui n'attendaient que nous... Détente et baignade vraiment paradisiaque.

Repas sur la terrasse avec le coucher de soleil sur la baie.

Soirée en concert privé et intime baroque et désaccordé du baron Luc au piano et enfin dj Guigui pour finir la soirée.

Jour 5 :

Préparation au départ en petit déjeunant copieusement sur la terrasse.... et son eau turquoise.
Départ vers Bastia par différents cols menant à Ghisoni. A travers de magnifiques forêts qui sentaient la mousse et les champignons les petits et gros cochons comme spectateurs....
Après Aleria quelque chose de bizarre c'est produit... Les routes étaient droites!!!!! plus de virolos ni d épingles à cheveux!!!!! Y aurait il plusieurs Corses?
De Meme la plage s'étendait sur des kilomètres de sable blanc rectiligne... Finies les petites criques....
Nous en avons profité pour déguster nos derniers vrais sandwich aux spécialités corses les pieds dans le sable blanc.

Fin de ce périple, en résumé :
De magnifiques routes et paysages pour découvrir la diversité de la nature Corse, un groupe de motards incroyablement sympa et dynamique,  toujours cool et bienveillant. Très bien accueilli par nos compatriotes Corses, pourtant victimes de plein fouet des conséquences de l'épidémie du Covid19.
Mais il reste tant à voir......que nous n’avons qu’une envie …c’est d’y retourner pour un nouvel épisode.

Merci à tous et à toutes :

Luc et Thierry, l’un pour son remake d’Aldo la classe, l’autre pour l’avoir surveillé comme le lait sur le feu (le pauvre il avait charge d’âme).

Jeff et Paquita pour s’être jeté dans la gueule du lion avec un groupe de fou fou inconnu.

Christian et Christine  pour leurs photos remarquables.

Michel et Pascale, pour nos assistants à la conduite et aux activités sportives.

At last but not at least, les DaDas (Daniel et Daphnée) pour leur dynamisme et leur bonne humeur inaltérable.

 

Guy.

Guy GARCIA

Commentaires (1)

EricSallou
  • 1. EricSallou | 22/06/2020
Bravo à Guy et à tous pour l’organisation de cette magnifique balade, surtout dans ce contexte sanitaire compliqué !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire