Voyage au Pays de Salzbourg juillet 2022

Patrice THOREL Par Le 29/07/2022 à 16:13 0

Dans Tourisme international

Nouveaux adhérents au BMWMCF depuis janvier 2022, mon épouse et moi n’avions pas imaginé pouvoir aussi rapidement participer à une sortie internationale et la semaine de Tourisme au Pays de Salzbourg en Autriche nous ouvrait la porte d’un vieux rêve.

Imgp0342

Nous avions déjà côtoyé quelques membres expérimentés lors de l’automnale des Hauts de France et nous avions été un peu briefés sur le déroulement classique de ce type de séjour mais nous avions hâte de rencontrer Jean-Pierre et Corinne Patou, Organisateurs de ce séjour, qui avait distillé au fil des mois les informations et autres fichiers (GPX par exemple) pour nous préparer au mieux à cette semaine Autrichienne.

Après trois jours de roulage de Béthune vers Saalbach, nous étions les plus heureux du monde d’arriver à l’Hotel Sonnegg dont l’adresse nous avait été communiquée au préalable mais qui ne figurait pas dans la liste des POI dans notre GPS (Garmin ZUMO XT et Navigator 6).

Dès notre arrivée nous étions rassurés concernant l’organisation : nous étions bien attendus, notre magnifique chambre, l’infrastructure de l’Hôtel et le sublissime parking moto, correspondaient en tout point à ce que nous avions regardé durant des semaines sur internet. Après notre installation et avoir garés nos fidèles destriers dans un incroyable garage suivi d’une bonne douche, nous n’avions qu’une hâte, rencontrer les participants et les organisateurs et découvrir comment nous allions remplir la semaine.

Après quelques prises de contact avec des « vieux routards », Jean-Pierre et Coco Patou ont ouvert le bal en accueillant les participants conjointement avec les responsables de l’Hôtel et un nouveau membre, Patrick Lucke, dont la maitrise de la langue Allemande fut précieuse.
D’ailleurs, la barrière de la langue s’est rapidement fait sentir et heureusement que Jean-Pierre et Patrick maitrisaient la langue de Goethe pour nous aider !

Comme prévu nous avons reçus nos précieux sésames : Pass pour 3 sommets, la Joker Card et surtout l’indispensable carte contenant des trajets numérotés.

En notre qualité de nouveaux membres, nous avons été invités à la table des Organisateurs ce qui nous a fortement aidé à nous intégrer dans ce groupe de vieux briscards habitués aux road trips internationaux. Avec Annie, nous nous sommes présentés à toutes et tous et nous étions fiers d’être les seuls représentants du Nord-Pas de Calais puisque nos amis Pascal et Agnès Bouchar n’avaient pu assurer leur présence à la suite d’un malheureux accident. Après ces présentations qui ne furent pas facilitées par une disposition du restaurant peu adaptée aux discours, nous avons pris conscience que notre séjour et les balades qui allaient suivre étaient réellement démarrés.

Conscients de notre manque d’expérience nous étions un peu soucieux du déroulement pour la suite mais les « anciens membres » aguerris à ce genre de sortie présents à notre table nous ont pris sous leurs ailes, avec toute leur gentillesse et bienveillance.

Ainsi pour les premiers jours nous avons suivi cette bande de copains sur des tracés que nous n’avions pas regardés mais nous faisions confiance à ces baroudeurs.
Ces premiers jours succédaient aux trois précédents nécessaires pour venir en Autriche mais la joie et la bonne humeur faisaient oublier la fatigue et les 1100km nous séparant de notre nid douillet.
Nous sommes d’ailleurs désolés d’avoir un peu compliqué ce début de séjour car entre Annie qui ne s’était pas encore remise d’une chute lors du trajet aller et moi qui tentait de rouler avec des pneus usés (négligence et manque d’expérience), nous avons un peu ralenti le rythme du groupe et montré un bien piètre visage.


Le roulage en duo sur la R1250R puis le changement de pneu sur la R1250RT (merci George) ont radicalement amélioré notre plaisir sur la route. 
Ainsi, comme nous l’avions compris avant de venir, il était laissé à chacun de préparer ses balades avec les rouleurs de son choix. Une totale liberté appréciable car il n’est jamais agréable de rouler à une cadence qui ne nous convient pas. 

Entre les avaleurs de kilomètres et les découvreurs de paysages, associés à des affinités naissantes, nous avons construits notre séjour au fil des jours en prenant également en considération nos problèmes techniques qui ne devaient pas, à notre sens, devenir une gêne pour nos compagnons de route. Les journées se sont suivies à un rythme infernal.

Chaque jour, après un très copieux petit déjeuner grâce à un buffet gargantuesque, nous avons découvert des paysages magnifiques à couper le souffle sur de très belles routes.
Chaque virage, chaque col, nous ont procuré un énorme plaisir au guidon de nos motos (faisant abstraction de nos petits soucis). Les terres de Mozart, De Sissi et de Red Bull n’ont plus de secrets pour nous ! 
 Le soir, autour d’une bière fraiche, nous avons pu échanger avec d’autres, comme de vieux copains, sur la journée, sur le type de parcours suivi, sur les découvertes.

Au préalable aux palabres, nous avons apprécié la piscine, le sauna et le hammam ! Comme la salle du restaurant ne se prêtait pas du tout à un debrief commun, c’est en terrasse ou de table en table que nous avons partagé nos expériences, les yeux encore remplis d’étoiles. Mais le calme revenait vite lors du repas car nous étions pressés de découvrir ce que nous avions choisi au menu.

En ce qui concerne le diner, nous n’avons pas été déçus. Les plats étaient réellement cuisinés et très bons. Ce qui n’est pas toujours le cas en Hôtellerie. Il est juste dommage que l’eau en carafe fût payante mais une excuse de plus pour sauter sur le vin blanc ou la bière, ça ne se refuse pas !

La disponibilité des responsables de l’hôtel ainsi que la patience des serveuses, que nous avons mise à rude épreuve avec notre Allemand digne d’une grande vadrouille, furent remarquables et nous les remercions encore chaleureusement.

Notre première sortie internationale avec le BMWMCF fut une magnifique découverte et c’est le cœur serré que nous sommes repartis pour notre maison, notre belle chemise rouge pliée dans la valise.
Nous remercions Colette et Jean-Pierre pour l’initiative de ce beau séjour ainsi que toutes celles et ceux avec qui nous avons partagé une belle aventure que nous avons hâte de renouveler.

Annie et Emmanuel BALBRICK

Vous devez être connecté pour poster un commentaire