Roues alpines 2017 / Région Poitou-Charentes

Une grande partie du groupe s’est retrouvée sur le trajet menant à Lermoos pour découvrir des points frontière remarquables entre l’Allemagne et la Suisse : Bad Säckingen et son pont de bois, Laufenburg et la borne frontière au milieu du Rhin qui divise en deux parties cette commune depuis 1806 sur volonté de Napoléon… puis les bords du Lac de Constance côté suisse de Stein am Rhein à Staad où l’architecte autrichien Hundertwasser a réalisé un bâtiment original.

Casse croute 2017

 

Reschenpass

De là, rejoignant le Vorarlberg via Dornbirn et Warth, nous avons atteint notre but au Tyrol en passant par Namlos.

Le premier jour de nos excursions nous a fait découvrir les vallées glacières de Kaun et Pitz. De magnifiques paysages et 29 virages avant d’atteindre la fraîcheur des hauteurs.

Répondant à l’attente des participants, le second itinéraire nous a menés aux cols du Stelvio (48 épingles) et d’Umbrail avant la pause-café à Calva (sans le pousse, mais sur le pouce).

Stelvio depuis bormio
Sur la route des glaciers groupe
Sommet zugspitze d

Le troisième trajet retenu nous a conduits à prendre le téléphérique pour gravir la Zugspitze traversée par les frontières allemande et autrichienne (on y voit les panneaux et la guérite des douaniers vacante depuis plus de vingt ans) et son panorama sur les sommets alpins. Ensuite, après notre collation sur les rives du lac de Plan, nous avons visité le château de Linderhof puis l’abbaye d’Ettal avant de passer voir les silhouettes de Neuschwanstein et Hohenschwangau sur le retour. 

Passerelle ehrenberg

Le quatrième circuit menait à Mittenwald (avec son musée du violon) puis Innsbruck pour une visite guidée des curiosités (Palais princier, toit doré, fontaine Marie-Thérèse, et afin de répondre à des questions d’architecture urbaine, la galerie de la mairie où les anciens bâtiments ont été incorporés à des structures modernes). A la nuit tombée, malgré la pluie et l’orage, on a pu voir le spectacle des « montagnes en feu » à l’occasion de la Saint-Jean avec des motifs divers, sacrés et profanes.

Devant le pont de bad sackingen
Bon appetit
Axamer lisum terrasse
Amazones

Le dimanche a été moins propice à des excursions en raison de la météo. Après sauna, hammam et musculation, que faire ? Alors une accalmie nous a remis en selle pour aller voir Oberammergau, ses maisons peintes de motifs souvent religieux et le théâtre de la Passion où l’opéra « Le Vaisseau fantôme » de Richard Wagner était en préparation. Nous avons apprécié les délicieuses tentations rafraîchissantes du restaurant « Alte Post ».

Le lundi, nous avons visité l’ancien village olympique d’Axamer Lizum et rejoint la concession BMW d’Innsbruck puis la vallée du Stubai. De là, il ne manquait que d’aller boire un café (italien) au col du Brenner où nous avons pris la pause photo devant la borne frontière historique.

Passerelle au depart
Casse croute 2017

Comme le départ s’annonçait, nous avons décidé de faire une petite excursion à Garmisch-Partenkirchen où les préparatifs des installations des Journées BMW battaient leur plein. Suivait un détour par Eschenlohe avant de reprendre le chemin d’Oberammergau pour le déjeuner. Au retour, les plus audacieux ont franchi le pont suspendu le plus long d’Europe avec ses 406 m à 114 m de hauteur qui relie des châteaux d’Ehrenberg et Claudia. Avis aux amateurs !

 

Prets au depart
Avec les polos
Hotel zugspitze de nuit

Le mercredi matin, nous avons affronté la pluie pour un départ en ordre dispersé vers l’Allemagne et la France ou bien la Suisse. Les photos que les participants partagent sont déjà de beaux souvenirs de cette semaine de bonne ambiance et de découvertes variées dans une région hospitalière à souhait. On y reviendra en 2018…

 

Rédaction Jacques Bouché


Photos Agnès, Françoise, Marie-Maure, Régine, Christian et Jacques

Sur la route

Jacques Bouché

Vous devez être connecté pour poster un commentaire