Paris & Auxerre : de Vézelay aux Settons

Paris auxerre vezelay2020

Rémi et Linda sont des nouveaux adhérents dont c’était la première sortie. Voici le point de vue de Linda, passagère émérite.

Un week-end extra !

Houilles, samedi 10 octobre 5h30 le réveil sonne. Cela fait tôt pout un rdv à 7h00 à 5 minutes de la maison mais mon corps capricieux avant l'âge a besoin de temps pour se dérouiller. Comme tous les jours Rémi mon amour de mari et pilote, monte mon café pour me rendre l'instant plus agréable. C'est le premier rayon de soleil de la journée :-)
6h50 notre 1250RT est chargée. Sécuritairement et chaudement vêtue je hisse mon corps pour l'enjamber et m'installer … j'emprunte la place du pilote pour me glisser ensuite sur mon siège passager. Rémi plie mes cannes et les range dans une des valises où elles seront aisément et rapidement accessibles lors des étapes.
7h00 nous sommes devant le magasin Dafy Bezons où nous rejoignent Olivier et Karine pour commencer la route ensemble.

C'est notre première sortie avec le club. Inscrits depuis mars juste avant confinement, c'est jeudi 1e octobre que nous avons participé pour la première fois au repas mensuel. Paris « rouge écarlate » oblige, nous n'étions qu'une petite dizaine. Cela a au moins l'avantage de faciliter les échanges. Nous y avons notamment rencontré Éric Sallou de visu qui confirmait avoir bien reçu notre inscription à la sortie automnale de Paris en binôme avec Auxerre, dans le superbe parc régional du Morvan que nous avions hâte de découvrir. En parlant de la sortie, Olivier indiquait qu'il en était aussi et découvrant que nous étions voisins de villes il nous proposait de démarrer la route ensemble...

C'est parti ! Il fait encore nuit et oui les températures hivernales sont bien là, mais il ne pleut pas et la météo nous a prédit un beau soleil dès la fin de matinée. Nos 1250 GS et RT, pour nôtre grand plaisir, ne demandent qu'à rouler ...
Bien à l'heure pour le 1e rdv sur l'Aire d'Achères la Forêt où arrivent rapidement les joyeux drilles parisiens. Les températures sont basses et ça descend jusqu'à 7⁰ ce matin là qui démarre sous ciel couvert. Mais les rires montent et s'expriment déjà allègrement ! Une belle journée s'annonce tant d'un point de vue ambiance que du soleil qui finira par se pointer et nous accompagner peu après notre 2nd rdv en périphérie Auxerroise où nous sommes rejoints par la DR Auxerre, des Mâconnais et des Tourangeaux ! Panoplie de GS et de RT mais aussi plusieurs K16 constituent la horde joyeuse des 18 motos qui vont nous mener sur les chemins superbes, remarquables et variées des itinéraires concoctés par Christian et Sylvie.
On en prend plein les yeux et grâce au déplacement du groupe en technique du  « tiroir » que nous découvrons, pas de stress, impossible de se perdre, nous pouvons profiter à plein de verdure, relief, petits villages, forêts, lacs et cours d'eau, quelques moutons et pas mal de Charolaises dans les prés (et un peu dans nos assiettes aussi) ...

Ainsi nous sommes arrivés sous le soleil de Vézelay, petit village haut perché, doté d'une superbe basilique aux extérieurs flamboyants récemment restaurés et d'une clarté à l'intérieur qui m'a beaucoup étonnée. Magnifique ouvrage abritant une relique de Marie-Madeleine. Un des plus beaux villages de France, on comprend pourquoi et on recommande ! Premier repas pris ensemble sur place où l'on peut saluer la qualité gustative du bœuf bourguignon, un des meilleurs que j'ai mangé !
Les routes ensoleillées nous accompagnent ensuite au château de Bazoches, demeure de Vauban où nous sommes accueillis par ses descendants, la famille de Sigalas, et Marc notre excellent guide. Nous sommes invités à entrer à dos de nos montures jusque dans l'enceinte privée du château. Garées en épi autour du pédiluve des chevaux, le tableau en jette ! ...comme on pourra le voir sur les photos.
Une visite vraiment plaisante et passionnante. Marc nous fait vivre l'histoire des lieux et de Vauban de façon remarquable. On découvre que l'on en savait très peu finalement sur ce grand personnage super actif et plus on avance dans la visite plus cela nous donne envie d'approfondir dès qu'on le pourra à nos heures perdues.
Photos de groupe prises, nous partons pour le lac des Settons où la pause hydratation est bienvenue. C'est vraiment une superbe région que Rémi et moi découvrons. On se dit déjà qu'on y reviendra !
Reprise de nos montures pour l'étape finale de la journée à l'auberge Le Relais des Lacs. Avant de se retrouver pour le repas chacun rejoint ses pénates profitant pour se rafraîchir, se changer ou comme Rémi et moi se reposer un peu. Le repas sera plein de décibels de gaieté et de rires ! Rémi et moi faisons davantage connaissance avec les membres du groupe. Quasiment tous se connaissent de longue date et la complicité et le plaisir de se retrouver sont là. Nous sommes ravis par cette ambiance entraînante et nous y sommes accueillis avec chaleureuse bienveillance. Un grand merci pour cet accueil, nous sommes touchés et conquis !
Enfin, les bras de Morphée nous appellent, mes muscles et tendons m'implorent pour un repos bien mérité, il est temps d'aller se coucher. Le lieu est bien choisi, le sommeil y est serein.

Après un excellent et copieux petit déjeuner, les drivers vont récupérer les motos qui ont dormi au sec et en sécurité. Une petite chute à la manœuvre, sans bobo ni pour nous ni pour nos valises merci aux crash-bars, et nous voilà repartis sur la route, devant la haie d'honneur de nos hôtes venus saluer le départ.
Cette fois la météo vient corser le voyage. Pluie, brouillard et froid avec 4.5⁰ au plus bas... mais qu'à cela ne tienne, notre ravissement en restera intact ! Chacun profite de sa pause tiroir en bord de route pour enfiler sa tenue de pluie. Les routes sont magnifiques on s'en rend compte et on se dit qu'il faudra qu'on revienne pour en profiter car pour l'heure il faut rester vigilants, très concentrés sur route humide et visibilité réduite. Contents d'arriver à Quarré des Tombes dont l'église est mystérieusement entourée de "112 éléments de sarcophages (66 couvercles et 46 cuves)" selon Wikipedia : "Ils étaient à l'origine environ deux mille. Placés là entre les VIIème et Xème siècles, ils sont en pierre calcaire provenant de la carrière de Champ-Rotard, à environ quarante kilomètres du village. On ne sait pas exactement quand ces sarcophages ont été trouvés dans l'ancien cimetière. Ils ont été déplacés à l'occasion des travaux de l'église et lors du transfert du cimetière (1869). Ils ont toujours été connus vides. On se perd en conjectures quant à leur raison d'être ; on suppose que les Quarréens auraient été fabricants de sarcophages, ou encore que se trouvait ici une nécropole où l'on aurait enterré les gens sous la protection de saint Georges. Ils ne portent aucun symbole de la religion chrétienne, ce qui laisse supposer qu'ils prédatent l'implantation de celle-ci dans la région."
On n'entre pas dans l'église, en plein office, mais on en fait volontiers le tour pour voir ces sarcophages, puis on file (à mon rythme d'escargot) se réchauffer dans le café le plus proche où les boissons chaudes nous font le plus grand bien !! Une pause appréciable avant de repartir direct vers l'Auberge de la Beursaudière à Nitry, très bel endroit où nous sommes accueillis par un personnel joliment habillé en tenues d'époque. Là encore l'occasion d'échanger, de partager des tuyaux, des conseils...

C'est très enrichissant de voyager comme cela en groupe, tant au niveau des découvertes touristiques, gastronomique que des rencontres, échanges, conseils... et cette ambiance bienveillante ponctuée de franches rigolades, de partage... nous sommes rentrés ravis de cette expérience et pressés de recommencer !!

Un grand merci à tous pour ce week-end très réussi !

Linda et Rémi

 

Eric SALLOU Christian FUCHS

Vous devez être connecté pour poster un commentaire