Bordeaux : Les cols des Pyrénées

C’était ce week-end, une première formation de 7 Motos sur le Parking du KYRYAD PRESTIGE MERIGNAC dont le départ fut donné par le Chef lui-même… Direction plein EST a travers le Gers sur la route des Bastides CONDOM, NERAC, les moissonneuses en action dans les champs de blé sous un soleil d’automne et les odeurs des blés coupés nous ont accompagnés jusqu’aux vallées pyrénéennes. 

Saint Lary Soulan départ du groupe samedi matin

 

Arrivée en début de soirée à Saint Lary Soulan a notre hôtel rejoint par 2 autres équipages, remise des motos dans le garage de l’hôtel, installation en chambres et après une bonne douche diner sur place avec le groupe.

Samedi matin un œil sur la météo capricieuse dans les montagnes, c’est finalement au sec que 9 Équipages prennent le départ vers Luchon via Peyragude et le col du Portillon après avoir figé cet instant sur la pellicule.

Nous rencontrons de nombreux cyclistes sur cette route, et apprécions le paysage lors de notre descente vers Luchon où nous ferons une halte CAFE sur la place du marché ce jour-là. 

Stop KF Luchon Jour de marche & Stop tapas MICHEL des Deux Sèvres et son Epouse

Au départ de Luchon nous quitterons rapidement la France pour entrer en Espagne, direction Vielha petite commune typique espagnole du Val d’Aran située à une altitude de 980 mètres et la station de ski de BAQUEIRA BERET domaine de ski préféré du Roi d’Espagne. C’est sur cette route que nous nous arrêterons chez HURTAU dans le petit village d’Arties déguster des Pinchos (Tapas spécifiques du Pays Basque) Nous en profiterons pour hisser les couleurs du Club sur la terrasse de notre aubergiste. Après cette pause « gastronomique locale » nous traverserons le domaine de ski de BAQUEIRA BERET et traverserons les montagnes par le Col du Port de la Bonaigua (altitude 2072 m) qui unit le Val d’Aran et le Pallars Sobira dans la province de Lérida en catalogne. 

Auberge « HURTAU » dans le village d’ARTIES , spécialité TAPAS y PINCHOS

Descente qui nous a rappelé les lacets du STELVIO sur un goudron parfait, petit stop café à Lérida avant de bifurquer plein ouest par une toute petite route qui serpente à travers les contreforts des Pyrénées dans un paysage splendide de lac, et de roches rouges. 

Rencontre inattendue avec Eddy SANCHEZ en haut d’un col ; Cyclotouriste parti de Montmédy (Meuse) depuis 2 mois avec pour objectif « rejoindre Dakar » (nous saluons au passage cette performance physique et morale).

Hotel PALACIO DE OBISPO - GRAUS

Arrivée en début de soirée à notre hôtel a GRAUS commune en Aragon faisant partie de la province de Huesca, notre aire de stationnement réservée face à l’hôtel n’attendait que nos motos, dépose des bagages, douche et diner sur place.

Après une nuit de repos, retour le dimanche matin vers la France par les vallées de Ainsa, Boltana, Broto et arrêt déjeuner au col du Pourtalet (1794m) dans la station de ski de FORMIGAL.

Le pont Romain à Graus & Petite toilette sur la bulle avant le départ sous l’oeil avisé du DOC

Vers 14 heures le groupe est reparti en direction de Bordeaux et de Bayonne après avoir fait route commune jusqu’à Pau.

Au total franchissement de 3 grands cols dans les Pyrénées, des virages plus qu’il n’en fallait et 840 kms parcourus pour les Bordelais, un peu plus pour les équipages de L’ile de Ré et des Deux Sevres. Un peu de pluie sur le retour mais au final nous avons été épargné sur tout le parcours Ibérique.

Paysage d’Aragon Barrage El Grado sur le Rio Cinca

Merci a Tous pour votre bonne humeur, et l’ambiance que vous avez su imprimer au groupe et bienvenue à Christophe et à Michel pour cette première sortie avec la délégation Bordelaise.

Jean Claude ROUSTAN

Commentaires (3)

kharma33
  • 1. kharma33 | 27/09/2019
Félicitations au Boss, J.C tu assures. Parcours super de beaux points de vue, Hôtel et accueil parfait.
Merci pour la superbe et parfaite organisation, sans oublier la bonne humeur du groupe.
A très vite dans les Bardenas ;-)
Chris
  • 2. Chris | 26/09/2019
Salut à tous

Et bien non ! Comme évoqué tous ensemble la dernière fois, il n'est pas difficile d'apporter notre petite contribution à sublimer les récits et images relatés par notre bien aimé Jean-Claude.

C'est une vraie valeur ajoutée à nos sorties et qui reflète bien la dynamique, la joie que nous mettons tous à ce que ce soit toujours de belles réussites.

Maintenant, une réflexion concernant le Club BMW France et ses cadres dirigeants.
En sont-ils aussi sensibles ?

Est-ce si difficile pour eux aussi d'apporter aussi leur contribution à encourager, féliciter les responsables de secteur de par leur initiative, leur engagement. Sans oublier les membres des clubs pour leurs nombreuses participations ?

Par ailleurs, ou est la Marque ?, ou sont nos concessionnaires ? N'ont-ils pas eux aussi un avantage considérable d'avoir toutes les années sur toutes les routes de France des "commerciaux" qui représentent et souvent subliment la marque.
(Motos, drapeau,accessoires,tenues vestimentaires,etc ....!)

Ou sont les nôtres ?

Me concernant, je n'ai jamais vu de commentaire sur aucunes sorties, sur aucunes régions de nos cadres dirigeants, des concessionnaires, et des représentants de la marque BMW France.

Dommage...!

A méditer.

Amicalement
Biljp64
  • 3. Biljp64 | 25/09/2019
Bonsoir à tous . Bravo à l’organisateur et aux participants à cette belle sortie si bien évoquée par le texte et l’image . Est-ce si difficile pour les lecteurs de ces sorties de laisser un commentaire ? ‘Ensemble’ fait bien toujours partie de la devise du club il me semble . Acteurs ou lecteurs .A très bientôt.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire