Bordeaux : Corsica Tour

Bordeaux le 27 Octobre 2020

C’est à l’occasion d’un diner du Club à Bordeaux que l’idée germa de faire « Le Tour de Corse », idée soutenue par 6 adhérents actifs participants aux sorties de la cellule Bordelaise. Pari en tête le projet est mis sur la table et à partir d’une feuille blanche l’aventure était lancée, il n’y avait plus qu’à transformer la citrouille en carrosse…

Capture d e cran 2020 10 31 a 10 47 33

Je me mets à l’ouvrage, cartes en mains et GPS en action, la date fixée, ce sera un départ de Bordeaux le 19 septembre au matin en direction de Toulon puis Bastia et un retour Ajaccio -Toulon – Bordeaux le 27 septembre 2020, un Road Trip de 3200 kms au Total dont plus de 900 kms sur l’ile de Beauté. Une surprise, à notre arrivée dans l’après-midi à Toulon : Un Ami infidèle a la marque (nul n’est parfait) qui chevauche une AFRICA TWIN flambante neuve nous attend à l’entrée de la Seyne sur Mer pour une visite guidée au sommet du Mont Faron afin de profiter de la vue sur la rade de Toulon et Saint Mandrier.

Embarquement a bord du Pascal Lotta à 21H (en passage VIP les Participants comprendront), nuit en cabine pour une traversée par mer très calme et au petit matin c’est Bastia qui s’offre à nos regards sur le pont du Ferry. Nous avons hâte de débarquer et de faire nos premiers tours de roues sur l’Ile en direction plein nord du Cap Corse. Nous sommes au total 6 machines et 7 personnes (l’un d’entre nous a été en dernière minute empêché de partir à son grand regret) Nous immortalisons sur la pellicule notre passage au Cap Corse et nous dirigeons plein sud-ouest vers le petit port de Centuri pour déjeuner juste avant d’arriver à Saint Florent et le désert des Agriates.

Notre étape du soir sera Calvi et sa citadelle et notre premier diner pratiquement les pieds dans l’eau sur le port. Une bonne nuit de repos car demain ce sont les Calanques de Piana que nous traverserons avant de bifurquer vers les gorges de Spelunca, le col de Vergio (1498 m) en prenant soin de ne pas heurter nos amis les bêtes sur la route

Nous arriverons à notre hôtel à Santo Pietro di Venaco (10 kms après Corte) en début de soirée, le village plongé dans le noir, victime d’une panne d’électricité, c’est donc à la bougie que nous prendrons notre douche et notre diner.

Le lendemain cap plein sud en direction des gorges du col de Vizzavona, de la Restronica et des cascades d’Aziana sur la route d’Ajaccio.

En plein maquis sur une départementale nous sommes stoppes par des travaux et décidons de déjeuner au restaurant juste à notre droite nous sommes à Bastelica en plein cœur du massif de Gravona.

Une pépite ce restaurant « Chez Paul » que des produits naturels et des spécialités Corses, nous déjeunerons en terrasse avec une vue a 180 degrés sur le maquis et la vallée. Allez à 14H il est temps de se faire violence, moteurs en marche nous repartons en direction de Porticcio par la D27 en longeant le barrage de Tolla, que nous atteindrons vers 18H00, non sans avoir découvert les embouteillages d’Ajaccio sur le front de mer. Après une escapade au cap face aux iles Sanguinaires, retour à notre hôtel sur la plage de Porticcio et diner en terrasse les pieds dans le sable avec en prime un magnifique coucher de soleil sur le golf d’Ajaccio.

Le lendemain au programme : Propiano – Sartène- Bonifacio – Le Golf de Santa Amaza et de Palombagia- Porto Vecchio et notre escale du soir le cap de Calla Rossa. La météo n’est pas très belle et nous enfilons nos vêtements de pluie en faisant route vers Bonifacio avec un fort vent de travers. Sur le port de Bonifacio le soleil de retour nous y déjeunerons puis enhardis nous monterons à la citadelle par les marches pour digérer et faire un peu d’exercice, car depuis notre départ nous faisons de la stabulation….

Après cette escapade touristique de santé, cap plein nord le long des golfs et nous atteindrons notre destination a Calla Rossa en tout début d’après-midi pour un plongeon dans une eau encore tiède de l’été.

Jeudi matin nous quitterons cet endroit idyllique pour partir en direction de Solenzara, afin d’accrocher la D368 qui nous mènera jusqu’à Zonza et le Col De Bavella et redescendre en diagonale à Ajaccio par les départementales de montagne. En chemin nous ferons quelques stops inopinés pour réparer le pneu de Didier revenant des Bardenas avec une mèche a l’intérieur…. Nous avons dû nous y reprendre à 5 fois pour au final mettre 2 mèches et heureusement que je m’étais équipé d’un compresseur autonome, car le stock de mèche n’y aurait pas suffi. Je salue au passage la « zénitude » du groupe qui a pris ces arrêts avec bonne humeur et le sourire.

Arrivés à Ajaccio le soir par une très belle route et des images plein les yeux, nous dinerons sur place à notre hôtel après avoir stationné nos machines à l’abri.

Vendredi dernier jour avant notre embarquement pour le continent, nous resterons à Ajaccio sous une météo plutôt pluvieuse annonciatrice de conditions se dégradant de plus en plus. D’ailleurs notre départ d’Ajaccio du lendemain ayant été annulé nous partirons en fait de l’Ile Rousse pour Toulon.

Le retour Toulon Bordeaux s’est fait sous la pluie et le mistral, mais malgré toute la bonne humeur, la convivialité et le partage ne nous ont pas quitté pendant ce séjour. Un grand Bravo à Brigitte seule présence féminine du Groupe qui à parfaitement assurée. A l’issue de ce voyage un Album photo a été réalisé pour les participants.

Un très beau Road Trip avec les principales escales incontournables de l’Ile de Beauté

Merci à Tout le Groupe     Jeanclaude

 

JC Roustan DR Bordeaux BMW Motorrad Club France

bordeaux@bmwmcf.com  /GSM ( 33) 6.61.88.01.95

Jean Claude ROUSTAN

Vous devez être connecté pour poster un commentaire