Annecy : Les cols de Juillet

Photo 16

Quelle bonne idée Georges de nous proposer une aventure de 4 jours mais … on ne sait pas où mais avec garantie d'une super balade (c'est du Georges tout craché ça!).

Nous nous sommes retrouvés 7 pilotes prêts à en découdre et surtout très avides de découvrir ce que notre GO nous avait concocté. Très curieux cette équipée sans passagère, c'est la première fois que je vois cela pour une promenade, somme toute, touristique.

Mais bon qu'à cela ne tienne. Après un dernier adieu très émouvant à notre ami Cyrille, nous voilà partit par un bout d'autoroute (pour gagner du temps) afin d'atteindre les contreforts des Arves et Grandes Rousses et attaquer notre premier col, Le Glandon. Nous avons ensuite contourné Belledonne pour notre collation de midi au bord du lac du Verney. Les Ecrins et Le Devoluy nous attendaient pour l'après-midi ainsi qu'un orage naissant au loin. Nous avons apprécié les 3 gouttes de pluie assis autour d'un apéro au bord du Lac de Serre-Ponçon.

Une bonne nuit de repos et nous voilà repartis en direction de la Bonnette. Quel point de vue époustouflant et fraîcheur revitalisante! Nous avons fait le tour du Mercantour et ses fameux cols … dont la Couillole et la Cayolle pour revenir sur Jausiers et attaquer le col de Vars, traversé le Quercy et sortir par l'Izoard pour atteindre le Montgenèvre et basculer sur l'Italie. Monter, descendre, monter, descendre, … Magnifique journée sur la route des Grandes Alpes! 

Le 3ème jour au petit matin, Georges a sorti son, non pas son mais ses gonfleurs autonomes. Petit engin impressionnant qui est capable de regonfler 3 ou 4 roues de moto sans avoir besoin de le brancher sur la batterie. Cette journée nous a réservé une traversée inattendue des Alpes d'est en ouest. Nous avons contourné les Ecrins et la Meije, pris le col du Lautaret, traversé l'Oisans, la route Napoléon pour arriver dans le Vercors et le Diois. Afin de se rafraîchir un peu les idées, les plus courageux ont fait trempette dans les gorges de la Roanne.
Et notre dernier col de la journée: le col de Pennes. Georges en tête, mais qui n'en menait pas large, tout comme la route … chaud chaud chaud … pas d'accotement, pas de barrière sur le vide, pas de visibilité et ça ne croise pas! Mais c'était beau! 
Puis nous avons passé une bonne soirée en centre de Die. 

Dernier jour, avec la traversée du plateau du Vercors et des fameuses gorges de la Bourne, puis direction de la Chartreuse pour atteindre le lac d'Aiguebelette et prendre un dernier repas au bord de l'eau. Avant de nous séparer, nous avons pu voir les inconvénients du "Keyless" lorsque Georges s'est arrêté en catastrophe sur l'accotement pour trifouiller dans toutes ses poches … et sa chance légendaire lorsque Jacky lui dit, j'ai vu tomber quelque chose de ta moto il y a quelques kilomètres …. Et qu'ils ont retrouvé les clés sur la chaussée sans égratignure !!!

Belle fin de balade et de la part de tous, un grand merci à Georges pour cette sortie tirée au cordeau, avec une météo et une équipe exceptionnelles comme à chaque fois.

Fabienne

 

Artisan de la sortie : Georges Loiseau

Animateur Annecy : Serge Wichroff

annecy@bmwmcf.com

Les Savoyards

Commentaires (1)

EricSallou
  • 1. EricSallou | 03/08/2020
Superbe paysages et superbe météo. Bravo Georges et à toute l'équipe !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire