2021 Espagne Dali

Patrice THOREL Par Le 19/10/2021 à 22:15 0

Dans Régions

Image19En ce vendredi ensoleillé, le plus dur pour certains fût de trouver la fameuse Boulangerie Galzin 1 Ave de la Gare  à Balaruc-les-bains. *

C’est vrai, elle est très discrète …

Image8 3La ponctualité fût néanmoins respectée avec le petit café habituel du départ.

Nous nous téléportons directement à la sortie 41 de l’autoroute afin de gagner un peu de temps sur notre parcours et admirer son magnifique rond-point (humour). Notre route nous guide ensuite vers Estagel, Millas pour prendre cette magnifique D618 pour une petite halte au RELAIS DE SERRABONNE dont nous plébiscitons l’accueil.

Image9 4Cette départementale généreuse nous mènera à Amélie-les-bains où la D115 prend le relais pour un tronçon plus reposant vers Prats de Mollo , Camprodon.

Arrivée tardive sur Besalù notre point de chute petite ville médiévale où nous prendrons nos quartiers pour 2 nuits.

Image10 5

Image11 3

Un repas bien organisé et dûment réservé  nous attendait pour accueillir notre groupe de 15 personnes avec moulte tapas et breuvages. Certains en ont même perdu leur chaussure après le limoncello allez savoir pourquoi !

Image12 5
Image20

Il est pas bien Eric?

Image21

Visite nocture Besalù

Une nuit de digestion plus tard, nous avons apprécié de visiter en matinée Besalù avec une très belle vue du pont et de la ville au pied de notre Hotel.

Image14 2

Nous passons ensuite une très belle après midi au théatre musée Dali de figueras, ou chacun s’est accordé à dire que Dali, ce personnage pour le moins original avait le génie créatif.

Image16 2

Petite photo de nos stars à l’entrée du musée.

Image17 2

 

Nous avons encore un peu de temps pour faire un tour de lac de Banyoles, et de traverser le parc naturel de la zone volcanique de Garrotxa avant notre halte digestive du soir au Curia Reial, très beau restaurant d’extérieur.

Image18 1Dimanche en décontraction pour un retour qui s’annonçait avec une météo peu favorable et ce fût le cas sur le tronçon montagnard de la D618, puis le calme revenu, notre nouvelle adresse de choix nous attendait pour une assiette bien appréciée de tous avant de rejoindre nos pénates par l’autoroute (enfin ceux qui ne prolongeaient pas leur séjour en Espagne!).

Un grand merci à toutes et tous pour votre joie et bonne humeur légendaire et au plaisir de se retrouver pour de nouvelles aventures.

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire